EECA

Composants électroniques, robotique et technologie

Un capteur photoélectrique permet de détecter un objet cible grâce à un faisceau lumineux et est constitué d’un émetteur (contenant une diode électroluminescente) et d’un récepteur de lumière (avec phototransistor). Lorsqu’un objet est atteint par le faisceau lumineux, ce dernier est alors envoyé vers le récepteur.
Ce type de capteur permet de détecter des objets de toutes formes ou de matériaux et ce, à grande distance. On retrouve son utilisation dans le domaine de la manutention, la robotique (pour détecter des pièces notamment), pour les ascenseurs, mais également pour la détection des personnes, des véhicules ou d’animaux, etc.

Les types de fonctionnements des capteurs photoélectriques

On peut distinguer différents modes de fonctionnement des capteurs photoélectriques :
La réflexion directe : c’est le fonctionnement le plus viable. L’émetteur et le récepteur sont placés dans des boîtiers séparés et ils doivent être alignés avec précision. Le faisceau lumineux émis par l’émetteur est diffusé de façon continue vers le récepteur. Lorsqu’un objet traverse ce faisceau, un signal électrique est envoyé par le récepteur. Ce type de capteur permet de détecter à longue distance la plupart des objets.
Les capteurs rétroréfléchissants : ils sont les plus simples à installer. L’émetteur et le récepteur sont installés dans le même boîtier. Un réflecteur est positionné juste en face du capteur et le fonctionnement est identique à celui des capteurs à réflexion directe. Ils ne sont toutefois pas appropriés dans le cas de détection d’objets réfléchissants.
Les capteurs à diffusion : comme pour les capteurs rétroréfléchissants, son installation est très simple puisque tout le matériel se trouve dans un seul et même boitier, mais sa différence vient donc du fait qu’ils ne nécessitent pas de réflecteur. Lorsque le faisceau lumineux touche l’objet, il est diffusé aléatoirement, et le récepteur reconnaîtra alors une partie de cette lumière.

Dans tous les cas le récepteur et l’objet cible doivent être situés dans une zone où l’intensité du faisceau est suffisamment élevée pour assurer une détection normale.

Les avantages des capteurs photoélectriques

Les constituants électroniques utilisés dans les capteurs photoélectriques possèdent un grand rendement lumineux, ils sont insensibles aux chocs et ont une durée de vie assez longue. De plus, le délai de réponse est très rapide. C’est un procédé industriel très utilisé puisqu’ils sont des éléments majeurs de l’automatisation.